02 Janvier 2017

EMIR : entrée en application de l’échange de collatéral pour les contrats dérivés non compensés à partir du 4 février 2017

Autorité des marchés financiers (AMF)

Pour limiter les effets du défaut d’un intervenant sur les marchés, le règlement européen EMIR prévoit que les échanges sur les dérivés fassent l’objet d’une compensation centrale ou d’un échange bilatéral de collatéral. Après la compensation centrale, l’obligation d’échange de marges devient effective à son tour.

À télécharger

Diaporama

Haut de page