14 Mars 2019

Le groupe de travail sur les taux sans risque pour l’euro recommande une méthode de transition de l’Eonia vers l’€STR ainsi qu’une méthodologie d’élaboration de la structure par terme prospective des taux fondée sur l’€STR

Banque centrale européenne (BCE)

Aujourd’hui, le groupe de travail du secteur privé sur les taux sans risque pour l’euro a approuvé des recommandations destinées aux intervenants de marché concernant la transition du taux moyen pondéré au jour le jour de l’euro (Eonia) vers le taux à court terme en euros (€STR) et le calcul d’une structure par terme fondée sur l’€STR.

Le groupe de travail recommande notamment que les intervenants de marché remplacent progressivement l’Eonia par l’€STR pour tous les produits et tous les contrats, faisant de l’€STR leur taux de référence standard, et qu’ils opèrent certains ajustements de leurs systèmes informatiques. Le groupe de travail recommande que l'administrateur de l’Eonia, l’institut du marché monétaire européen (European Money Market Institute - EMMI), modifie la méthodologie actuelle de calcul de l’Eonia pour qu’il devienne l’€STR majoré d’un écart de taux durant une période limitée, afin de laisser aux intervenants de marché suffisamment de temps pour mener à bien la transition vers l’€STR. L’EMMI est également invité à collaborer avec les autorités compétentes afin de garantir que l’Eonia soit conforme au règlement de l’UE relatif aux indices utilisés comme indices de référence compte tenu de l’évolution de sa méthodologie. Le groupe de travail recommande aussi une méthodologie pour le calcul de cet écart de taux.

Enfin, le groupe de travail recommande une méthodologie pour le calcul d’une structure par terme prospective fondée sur les marchés de produits dérivés de l’€STR qui pourrait être utilisée comme solution de repli pour les contrats référencés sur l’Euribor. Le groupe de travail va maintenant analyser de façon plus approfondie les approches rétrospective et prospective en tant que solution de repli potentielle pour l’Euribor, en prenant en compte les travaux menés dans d’autres zones monétaires ainsi que par l’Association internationale des swaps et dérivés (International Swaps and Derivatives Association - ISDA), qui a annoncé le lancement d’une consultation sur la détermination d’une solution de repli pour les contrats de produits dérivés référencés sur l’Euribor après le début de la publication de l’€STR. 
 

Haut de page