16 Décembre 2011

Les enjeux liés à la MIF II et les priorités pour l'AMF

le 16 décembre 2011

En résumé, si certaines dispositions ne sont pas améliorées, le risque encouru est de se retrouver sur la base de ce nouveau texte, avec une plus faible part de transactions sur les marchés réglementés et les MTFs, qui seuls contribuent à la formation des prix.


Ceci est potentiellement très dommageable pour l'économie réelle. Au cours des prochains mois, l'AMF va plus que jamais se mobiliser. L'industrie financière ne doit pas être la seule bénéficiaire des baisses des coûts de transaction générées par la concurrence entre lieux d'exécution ; les investisseurs finaux doivent aussi en recevoir les bénéfices.


L'AMF sera ainsi amenée à formuler toute une série de propositions afin de faire évoluer le texte vers des mesures plus favorables à une plus grande transparence, car les marchés européens doivent redevenir le lieu de rencontre entre l'émetteur et l'investisseur.

Les enjeux liés à MIF II - conférence de presse du 16 décembre 2011 (17 pages)

À télécharger

Liens

Diaporama

Haut de page