22 Octobre 2014

Parlement européen : Le Parlement élit la nouvelle Commission européenne

22 octobre 2014

Les députés ont approuvé le nouveau collège de 27 commissaires, tel que présenté par le Président-élu Jean-Claude Juncker ce mercredi matin, par 423 votes pour, 209 contre et 67 abstentions. La nouvelle Commission doit à présent être formellement validée par les chefs d'État et de gouvernement de l'UE afin de pouvoir prendre ses fonctions le 1er novembre pour un mandat de cinq ans.

Reuters (extraits)

(...)

Les eurodéputés ont approuvé par 423 voix contre 209 et 67 abstentions la composition du nouveau collège qui entrera en fonction le 1er novembre. Le PPE (centre droit), dont est issu Jean-Claude Juncker, le groupe des socialistes et démocrates ainsi que du celui des libéraux et démocrates avaient annoncé un vote favorable après avoir auditionné les 27 commissaires.  

L'ancien président de l'Eurogroupe, désigné par les Etats au sein de la formation arrivée en tête des élections européennes de mai dernier, avait été élu par les eurodéputés par 422 voix contre 250 le 15 juillet. ....)

Jean-Claude Juncker s'est également engagé à ce que le futur Partenariat transatlantique de commerce et d'investissement (TTIP), en cours de négociation entre Bruxelles et Washington, exclue toute instance d'arbitrage supranationale, contrairement à ce que veulent les Américains.

"Je n'accepterai pas que les tribunaux dans les Etats membres de l'Union européenne soient limités par des litiges spéciaux entre des investisseurs et les Etats", a-t-il dit, répondant ainsi à la gauche et à l'Allemagne.

Jean-Claude Juncker est en revanche resté flou sur le plan d'investissement de 300 milliards d'euros sur trois ans dont une partie des eurodéputés craignent que les fonds ne procèdent essentiellement d'un recyclage de programmes existants.     

"Ce programme d'investissement ne peut pas être financé par un endettement supplémentaire", a-t-il indiqué, précisant miser sur "l'utilisation intelligente de crédits publics" pour que l'investissement privé soit stimulé. "Nous allons vous le présenter avant Noël parce qu'il y a urgence."

lire le communiqué

À télécharger

Liens

Diaporama

Haut de page