08 Janvier 2015

Spécial Amphi n° 15 - Place de Paris et infrastructures de marchés : une nouvelle donne ?

(Amphi du 13 novembre 2014)

Editorial

Les infrastructures de marchés incarnent un cycle vertueux de trading, de clearing et de settlement dont procède une large part des travaux du postmarché. Structures techniques complexes supervisées par un nombre impressionnant de régulateurs en raison de leur caractère stratégique et de leurs activités transfrontières, elles s'inscrivent dans une logique industrielle. Portées par le passage à la monnaie unique elles constituent l'infrastructure financière indispensable au bon fonctionnement de toute place.

Leurs évolutions depuis la fin des années 90, les ont éloignées de leurs utilisateurs historiques.

Elles ont parallèlement été conduites à mettre en œuvre une succession d'innovations techniques et technologiques très sophistiquées.

La crise financière a entraîné une réaction systémique des régulateurs de telle sorte que l'infrastructure financière a connu elle aussi un déferlement réglementaire.

EMIR et CSDR sont deux des principaux textes dont la mise en œuvre ne manquera pas d'exercer des changements plus ou moins radicaux dans leurs organisations. Les directives et règlements ne sont pas les seuls acteurs du changement, le marché poursuit sa marche en avant, rappelant le poids de la dimension concurrentielle entre les infrastructures nouvelles et la résistance des opérateurs historiques face à l'arrivée de nouveaux acteurs. Pour sa part, Target 2 Securities va reconfigurer dès l'année prochaine les méthodes de Règlement/livraison des titres en Europe.

L'ouverture par les pouvoirs publics du chantier Paris 2020 traduit l'ambition d'optimiser le financement de l'économie et l'orientation de l'épargne nationale (qui est abondante mais très faiblement placée directement en actions). Il s'agit aussi d'accroître la compétitivité de Paris comme place financière internationale.

Le concept géographique attaché historiquement aux places financières a tendance à s'effacer au profit de leur dimension fonctionnelle. En outre l'existence d'une monnaie partagée par plusieurs pays, la globalisation liée aux échanges et la perspective de cet espace financier européen relativisent la notion de place financière nationale.

Euronext, LCH.Clearnet SA et Euroclear France sont l'un des atouts de la place de Paris, c'est dire que leur avenir nous intéresse.

Marcel Roncin, Président de l'AFTI

Liens

Diaporama

Haut de page