A l’instar des travaux réalisés par le groupe de place de la transposition de la directive OPCVM IV et dans le prolongement du rapport du Haut Comité de Place d’octobre 2010 portant sur « la stratégie et le développement de l’industrie française de la gestion d’actifs », un Comité de Place réunissant toutes les parties prenantes de l’industrie française de la gestion d’actifs ainsi que les représentants des investisseurs institutionnels et des épargnants, s’est attaché à mesurer les enjeux portés par la directive AIFM et à préparer sa transposition.

Les travaux qu’il a menés ont permis aux acteurs français de la gestion et du métier des titres de formuler des recommandations, exprimées autour d’un principe fondateur et de quatre grands axes, qui devraient être suivies lors de la transposition de la directive en droit national, au regard des enjeux qu’elle porte et de la vision qu’ont les professionnels vis-à-vis du développement de la gestion de fonds d’investissement alternatifs française. Il convient de souligner que ces travaux ont été menés à partir des textes disponibles sur la période durant laquelle le Comité de Place s’est réuni.

AMF : Rapport final + synthèse des réponses sur la transposition de la directive AIFM et développement de la gestion innovante en France – à télécharger

TELECHARGER