Au 31 décembre 2011, la capitalisation boursière des entreprises françaises du CAC 40 était détenue à hauteur de 43,3 % par les non-résidents, soit une détention nette de 334,6 milliards d’euros sur une capitalisation boursière totale de ces sociétés de 772,3 milliards d’euros.

Cette part, qui a eu tendance à progresser sur la période allant de 1999 à 2006, a fl échi en 2007 et fl uctue depuis lors aux alentours de 42 %. Entre 2010 et 2011, le taux de détention a crû de 2,2 points de pourcentage, s’établissant en fi n d’année à 43,3 %, dont 1 point lié aux fl ux nets acheteurs des non-résidents, 0,5 point à un effet de changement dans la composition du CAC 40 et 0,7 point dû aux autres effets (principalement effets de valorisation).

Bulletin de la BDF – 3ieme Trimestre : La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2011 – à télécharger

TELECHARGER