Rendez-vous le mardi 25 janvier 2022 à 17h00 sur la plateforme pour le streaming

Les associations françaises des professionnels des marchés de la dette et du change ont le plaisir de vous convier à leurs 12es Rencontres annuelles. Lors de cet événement, des économistes, des régulateurs, des professionnels des marchés et de la finance durable, des experts de la transformation digitale débattront des enjeux majeurs posés par la RSE et la finance numérique.

Les défis des données extra-financières

La démarche RSE est l’intégration volontaire des préoccupations sociales et écologiques des entreprises à leurs activités commerciales et à leurs relations avec leurs parties prenantes. L’importance croissante des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance pour les émetteurs, les investisseurs et autres acteurs des marchés financiers, donne lieu à la production de rapports annuels incluant des standards et des objectifs précis, de nature extra-financière.Les panelistes répondront notamment aux interrogations suivantes :
• Comment les entreprises se conforment-elles à cet exercice, et observe-t-on des bonnes pratiques ?
• Ces rapports contiennent-ils des indicateurs pertinents pour les investisseurs et pour les financeurs (banques, private equity) ?
• La balance entre les données relatives aux impacts environnementaux et celles relatives aux mesures sociales est-elle suffisamment équilibrée ?
• Comment vont évoluer les travaux des agences de notation alors qu’elles font face à une demande croissante d’accès et de compréhension des données ESG ?

L’impact de la numérisation des monnaies et des actifs sur les marchés et les institutions financières

L’objectif de ce débat est d’offrir aux participants différents angles de vue sur les thèmes suivants :
• Les monnaies digitales privées vont-elles s’imposer dans les 10 prochaines années ?
• Les monnaies digitales privées (DIEM) ont-elles un avantage pour gagner face aux monnaies digitales publiques ?
• Comment la France peut-elle valoriser ses avantages en matière de technologies innovantes ?
• Est-ce que la digitalisation engagée par les GAFA menace la souveraineté étatique ?
• Faut-il craindre la Chine en matière de prise de pouvoir par la technologie ?
• Le concept de protection des données personnelles n’est-il qu’une illusion qui sera balayée par l’interopérabilité grandissante des systèmes bancaires et financiers ?

Nous aurons également le point de vue éclairé de deux experts économiques qui dialogueront sur le nouvel ordre créé par l’évolution des dettes souveraines.

INSCRIVEZ-VOUS
PROGRAMME